Accueil des femmes excisées au planning familial des FPS de liège

« L’excision, par son atteinte à la santé des femmes et en tant que violence genrée rencontre parfaitement l’expertise des centres de planning familial et de notre centre en particulier. »

Gaëlle Lechanteur, assistante sociale au sein de notre Centre de Planning Familial des FPS de Liège

Depuis de nombreuses années, notre Centre de Planning Familial des FPS de Liège accueille des femmes concernées par les MGF. De la rencontre avec les femmes aux besoins parfois spécifiques est née l’envie de mettre en œuvre une approche pluridisciplinaire et structurée tant au niveau de la prise en charge que de la prévention des MGF.

La naissance d’un projet spécifique

La présence du Dr Kaluanga, gynécologue obstétricien au sein de notre Centre, amène depuis des années une patientèle majoritairement africaine. C’est ainsi que petit à petit, suite aux flux migratoires, nous avons été amenés à recevoir des dames concernées par l’excision. Ce projet répond donc clairement à une réalité de terrain face à laquelle l’équipe n’est pas restée insensible. La nécessité de proposer un accueil et des services adéquats à ces femmes, ces couples, ces familles aux prise avec les MGF s’est fait sentir et un projet est né.

4 axes de travail

Ce projet s’implante précisément dans les 4 axes de travail d’un centre de planning familial.

En premier lieu, il y a l’accueil psycho-social sans rendez-vous : les personnes peuvent se présenter et elles seront toujours reçues, écoutées et orientées si nécessaire; soit en interne, soit dans d’autres services.

Nous proposons également une permanence de consultations d’accueil psychosocial décentralisée tous les jeudis matin au sein du service de gynécologie du CHR de la Citadelle de Liège où les différent-e-s professionnel-le-s peuvent nous orienter les patientes concernées par l’excision. Nous sommes présentes notamment dans les salles de maternité en soutien au personnel soignant quant à l’identification et à l’orientation des situations. Nous pensons que le moment de la grossesse et de l’accouchement sont des instants clés pour aborder l’excision, à la fois pour ouvrir sur une prise en charge adaptée lorsqu’elle est nécessaire, mais également pour soutenir et outiller les parents qui souhaitent protéger leur(s) fille(s). »

Ensuite, nous proposons des consultations sur rendez-vous. Les consultations sociales et juridiques sont gratuites. Grâce aux subsides octroyés pour ce projet de prise en charge et de prévention des mutilations génitales féminines, nous avons fait le choix de donner également aux femmes et familles concernées un accès gratuit aux consultations psychologiques et sexologiques.

Le suivi social proposé concerne l’accompagnement dans les démarches sociales (soutien au niveau de la procédure d’asile, recherche d’hébergement, recherche et prise de contact avec des services spécialisés, Aide Médicale Urgente, colis alimentaires, vêtements..). Mais surtout l’écoute des besoins, du parcours bien souvent douloureux, de la détresse, de la peur et des espoirs parfois déçus… Il s’agit dès lors d’offrir un espace de paroles.

Une part importante de notre travail est également de collaborer avec le Dr. Kaluanga lors de sa permanence médicale tous les mardis et un vendredi par mois au centre de planning familial. On y reçoit beaucoup de dames concernées par l’excision et nous organisons leur accueil et le suivi de leur dossier en fonction des situations. Puisque le Dr. Kaluanga est obstétricien, cette permanence médicale se distingue en autre par les suivis de grossesse auxquels nous portons une attention toute particulière. Au préalable de l’examen médical des petites filles non-excisées, nous réalisons un accueil conjoint avec leurs mamans…

Nous menons aussi des animations d’éducation à la vie relationnelle affective et sexuelle (EVRAS) auprès d’un public scolaire mais également de femmes adultes issues de l’immigration. Une fois par mois, en co-animation avec une sage-femme du CHR de la Citadelle,  nous proposons d’ailleurs un atelier s’intitulant « accoucher ici quand on vient d’ailleurs ». Cet atelier est proposé entre autre aux femmes enceintes concernées par la pratique de l’excision.

Enfin, la sensibilisation des professionnels-les fait également partie de nos missions : nous réalisions des animations spécifiques sur le thème de l’excision et des sensibilisations à destination des futur-e-s professionnel-le-s et des professionnel-le-s (Hôpital, Maison médicale…). Nous mettons également l’accent sur le travail de réseau et faisons partie du Comité de Concertation Opérationnel des Stratégies Concertées de lutte contre les MGF et du Collectif Liégeois contre les MGF.

Extrait du témoignage de 2 travailleuses de notre Centre de Planning Familial des FPS de Liège

http://www.strategiesconcertees-mgf.be/temoignage-dun-planning-familial-engage-contre-les-mgf/


Nos services et actions

Projet MGF

Le centre de planning FPS de Liège développe un projet spécifique de prise en charge et de prévention à la problématique des Mutilations Génitales Féminines. En savoir plus


Accoucher ici quand on vient d’ailleurs

Atelier sur les thèmes de la grossesse, de l’accouchement et du post-partum proposé par le Centre de Planning Familial des FPS de Liège. En savoir plus


Liens utiles


Voir aussi


Contacts

Centre de Planning Familial de Liège
Rue des Carmes, 17
4000 Liège
04/223 13 73  – 0473/62 64 55
cpf.liege@solidaris.be