Le fait d’être en confinement augmente considérablement les risques de violences conjugales et intrafamiliales. Ces violences peuvent être physiques, psychologiques, sexuelles, verbales et/ou économiques.

‼️ BON A SAVOIR ‼️
Une personne qui fuit une situation de violence est considérée comme en déplacement essentiel. L’interdiction de se trouver sur la voie publique entre minuit et 5h du matin (selon les mesures gouvernementales pour freiner la propagation du coronavrirus en vigueur depuis le 19/10/2020) ne s’applique pas à ces situations. Cela peut concerner des violences physiques comme psychologiques.
Lire l’article de presse ici

Vous êtes victime ou témoin de violences conjugales ?

Même si les recommandations fédérales liées au Covid-19 préconisent de ne pas sortir, vous n’êtes pas seule et vous pouvez trouver de l’aide.

Notre service AlternativeS est à votre écoute pour un soutien en toute confidentialité.
Le service est joignable de 9h à 17h via 04/248 75 98. En dehors de ces heures, si vous le souhaitez, n’hésitez pas à laissez un message avec votre numéro et nous vous rappellerons. Plus d’infos ici

Nos Centres de Planning Familial FPS sont joignables pour vous aider que vous soyez victimes, témoins ou proches. Plus d’infos ici

Nous sommes conscient·e·s qu’il n’est pas évident de pouvoir appeler à l’aide lorsque l’on est confinée avec son agresseur. Aussi, suite à la mobilisation d’associations, les pharmacies et les librairies, rares enseignes à rester ouvertes et permettant le dialogue, ont été sollicitées par les autorités communales afin que les victimes puissent y demander de l’aide de manière sûre. Plus d’infos ici

Le rôle des témoins est fondamental car, en raison du confinement, il peut être particulièrement compliqué pour les victimes de parvenir à s’isoler pour téléphoner à un service d’aide.

La ligne d’Ecoute Violences Conjugales est toujours disponible gratuitement et anonymement pour les témoins, victimes et auteurs de violences conjugales, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 au 0800 / 30 0 30. ou par chat via le site: www.ecouteviolencesconjugales.be les mardis et les jeudis, entre 16h et 17h,

Téléchargez ici des dépliants en différentes langues à l’attention des migrant·e·s victimes de violence conjugale : Albanais, Allemand, Arabe, Dari, Anglais, Espagnol, Français, Néerlandais, Pashto, Portugais, Russe, Swahili, Turc

Il existe également des vidéos également destinées aux migrant·e·s victimes de violence conjugale en Français, Anglais, Néerlandais, Arabe, Espagnol, Somalien, Peul, Tigrigna et Ahmarique. En savoir plus


Numéros utiles

Le confinement est propice à des situations de mise en danger. Voici une liste de numéros utiles.