Discrimination à l'emploi campagne des FPS

Peut-on encore parler de choix de l’individu face au travail ?

Le sexe, la couleur de peau, l’âge, les convictions religieuses et philosophiques, l’orientation sexuelle, la santé, le handicap, l’aspect physique… autant de critères qui peuvent amener les recruteurs, les collègues et les employeurs à accorder un traitement inégal et défavorable à une personne par rapport à une autre. C’est de la discrimination qui pèse sur la recherche individuelle d’un emploi et sur les conditions de travail également.

En 2015, partant de ces constats, les associations de Solidaris ont décidé de mener une campagne sur les discriminations que subissent les travailleurs-euses avec ou sans emploi.

Retrouvez ci-dessous leur position, analyses, outils pédagogique et site internet en lien avec la thématique de l’emploi.


FPS

L’emploi, un choix ?

Le monde du travail reste peu sensible à l’égalité entre les hommes et les femmes. Celles-ci, en plus des difficultés communes à tous les travailleurs, subissent des discriminations spécifiques parce qu’elles sont femmes.  Les stéréotypes de genre, se manifestent entre autre par  la division sexuée du travail et la répartition des tâches domestiques et parentales entre hommes et femmes, engendrent eux aussi une série de discriminations supplémentaires notamment sur le marché du travail (chômeur/se) ou sur le lieu du travail (travailleur/euse). En savoir plus


Animation : Briques à job, jeu coopératif contre les discriminations

« Briques à job » explore les différentes facettes du monde du travail et permet de déconstruire par la discussion les stéréotypes de genre et de mieux connaître ses droits. En savoir plus


Exposition : L’emploi &(é)moi

Série de photos réalisées par un groupe à projet sur le thème de l’emploi

Dans le cadre de la campagne des FPS, « L’emploi, un choix ? », les FPS de Verviers ont proposé à différentes associations verviétoises de mettre en place un projet photographique sur la thématique de l’emploi. Cet atelier s’est révélé être un lieu d’échanges sur la photographie en général ; un lieu de questionnements, ou d’incompréhensions, un endroit où exprimer sa  sensibilité… ou pas, tant de la part des participant-e-s que des animatrices et a abouti a une belle exposition de photos. En savoir plus

Emprunter notre expo

Cette exposition vous intéresse ? Vous souhaitez l’emprunter ?
N’hésitez pas à nous en faire la demande.
04/223.01.50 ou mouvement.fps.liege@solidaris.be


Théâtre-action : Mamy a piqué ma mobylette

Création collective théâtrale par la troupe A qui sont ces chaussettes ? des FPS de Liège.

Un bar, un club de fléchettes, des clientEs qui jouent et discutent, des jeunes qui cherchent un emploi une mamy qui tire les bouts de ficelles, une madame Pipi et un agent du Forem. Certains travaillent trop, d’autres trop peu ou pas du tout. Mais que faire dans cette société qui ne propose que de travailler plus et plus longtemps, et d’attendre patiemment la reprise de la croissance ! Des solutions existent ! Prenons le temps de débattre de la réduction collective du temps de travail. En savoir plus

Programmer le spectacle

Vous souhaitez programmer ce spectacle ?
04/223.01.50 ou mouvement.fps.liege@solidaris.be


Analyses

Analyse – Individualisation des droits: quoi? Comment? Pourquoi ?
Lire l’analyse complète publiée en avril 2016 > Lire l’analyse en PDF

Etude – Exclusion de l’assurance-chômage
Lire l’étude complète publiée en septembre 2016 > Lire l’analyse en PDF

Analyse – Pourquoi il est urgent de réduire collectivement notre temps de travail ?
Lire l’analyse complète publiée en novembre 2016 > Lire l’analyse en PDF

Analyse – L’allocation universelle, un cadeau empoisonné ?
Lire l’analyse complète publiée en novembre 2016 > Lire l’analyse en PDF

Etude – Sales boulots. Fermer les yeux pour ne pas se salir les mains
Lire l’étude complète publiée en décembre 2016 > Lire l’analyse en PDF

Analyse – Des politiques publiques soutenant l’articulation vie privée-vie professionnelle ?
Lire l’analyse complète publiée en mai 2016 > Lire l’analyse en PDF

Analyse – Grève des femmes de la FN Herstal : 50 ans après, le combat continue !
Lire l’analyse complète publiée en août 2016 > Lire l’analyse en PDF

Analyse – Enseignement : Mais où est passée la problématique du genre dans le Pacte d’Excellence ?
Lire l’analyse complète publiée en octobre 2016 > Lire l’analyse en PDF


Latitude Jeunes

Trop peu expérimentés-ées, pas assez motivés-ées, un rien trop arrogants… Les nombreux stéréotypes anti-jeunes induisent parfois de la discrimination à l’embauche. Dans un contexte économique difficile, ces stéréotypes diminuent leur chance de trouver un emploi et de devenir autonomes. Les nouvelles mesures gouvernementales ajoutent de nombreux freins à cette prise d’autonomie : pas d’accès aux allocations d’insertion pour les moins de 21 ans sans diplôme et pour les diplômés au-delà de 25 ans. Sans allocation d’insertion, beaucoup de jeunes se retrouvent sans les moyens de se payer un accès au logement et à une voiture… Or sans logement ni moyen de transport autonome, difficile de trouver un emploi !

Latitude Jeunes dénonce ce paradoxe : d’une part la société enjoint les jeunes à devenir autonome, d’autre part elle les empêche de le devenir !


Brochure : Manuel de survie après l’école

Décider de son avenir, trouver un travail, un logement, être autonome au niveau de sa santé, de ses déplacements, de son budget… Pas facile pour les jeunes de se lancer dans la vie active,  surtout dans le contexte actuel !

Le Manuel de survie après l’école s’adresse aux jeunes qui souhaitent se lancer dans la vie active comme à ceux qui viennent de terminer une étape dans leurs études et qui ne savent pas quelle orientation prendre.  Il est rédigé de manière simple et est accompagné d’une série d’outils téléchargeables gratuitement. En savoir plus

Rendez-vous sur la page Ifeelgood.be, vous y découvrirez tous les outils référencés dans le Manuel, ainsi qu’une série d’articles pour aller plus loin.


Espace Seniors

En 2010, le taux d’emploi des 55-64 ans était de 40 % en Belgique contre 70 % en Suède. Comment expliquer ce faible pourcent­age en baisse continuelle alors que l’objectif fixé par l’Union Européenne est d’atteindre 50 % en 2020 ?

Les stéréotypes liés aux travailleurs-euses âgés-ées jouent un rôle certain : ils-elles coûteraient plus cher aux employeurs-euses, seraient peu productifs-ves, moins motivés-vées, résistants-tes aux changements… Pour questionner ces idées reçues, Espace Seniors lance sa campagne « Travailler après 45 ans… Des mythes à la réalité ! ».

L’objectif est d’informer les travailleurs-euses et demandeurs-euses d’emploi de plus de 45 ans ainsi que les employeurs-euses sur le contexte actuel du vieillissement et de l’emploi. Il s’agit de donner à ces différents acteurs-trices les clés pour travailler ensemble dans un environnement adapté : aménagement de la fin de carrière, transmission des savoirs, gestion des âges, accès à la formation, épanouissement personnel…


Site internet

Afin de vous informer au mieux au sujet du travail des plus de 45 ans, Espace Seniors met en place un site internet afin de répondre aux questions des travailleurs, employeurs et chercheurs d’emploi.

www.travaillerapres45ans.be


Analyses

Analyse – Travailler moins pour vivre plus, pour s’aimer mieux, pour s’engager plus… : la réduction collective du temps de travail réintroduite dans le débat public !
Lire l’analyse complète publiée en 2015 > Lire l’analyse en PDF

Analyse – La discrimination à l’emploi des plus de 45 ans – Etat des lieux et pistes.
Lire l’analyse complète publiée en 2015 > Lire l’analyse en PDF


ASPH

L’ASPH se veut vigile des droits des personnes handicapées. Elle se mobilise donc également pour que le grand public comprenne les conséquences négatives de certaines réformes sur l’emploi des personnes handicapées.

Rappelons combien les personnes handicapées trouvent difficilement leurs places sur le marché de l’emploi. Trop d’employeurs-euses hésitent encore à engager des personnes en situation de handicap malgré une volonté indéniable pour beaucoup de décrocher un emploi.

En 2015, plus de 2.000 personnes en situation de handicap avaient déjà été exclues du chômage.  D’autres personnes handicapées étaient sous mesures de prolongation du droit (au maximum 2 années sous certaines conditions) mais seront aussi, pour la plupart malheureusement, exclues du chômage.


Analyses :

Analyse –  Emploi et troubles psychiques
Lire l’analyse complète publiée en 2014 > Lire l’analyse en PDF

Analyse – Sensibiliser les collaborateurs des entreprises au handicap
Lire l’analyse complète publiée en 2013 > Lire l’analyse en PDF

Analyse – Les projets Alphabétisation et « Transition-Insertion »
Lire l’analyse complète publiée en 2013 > Lire l’analyse en PDF

Analyse – Outplacement et handicap
Lire l’analyse complète publiée en 2012 > Lire l’analyse en PDF

Analyse – Surdite et vie professionnelle
Lire l’analyse complète publiée en 2012 > Lire l’analyse en PDF

Analyse – Adaptations raisonnables pour les personnes handicapées
Lire l’analyse complète publiée en 2011 > Lire l’analyse en PDF

Analyse – Les travailleurs « pauvres »
Lire l’analyse complète publiée en 2016 > Lire l’analyse en PDF


Mais aussi…
Du côté de Solidaris

La mutualité Solidaris réalise déjà depuis plusieurs années des études et enquêtes auprès de la population et de ses affiliés. Les « Thermomètres Solidaris » nous apporte un éclairage sur une thématique précise.


Thermomètre Solidaris n°9: le travail protège-t-il de la pauvreté.

Au cours des dernières décennies, le travail a opéré de nombreuses mutations. Aujourd’hui, la notion de salariat est en plein bousculement et laisse parfois place à des formes d’emplois plus hybrides et souvent plus précarisés comme c’est notamment le cas du travail dit «ubérisé».

Ce Thermomètre Solidaris – RTL – Le Soir a alors cherché à s’intéresser aux travailleurs.  L’objectif ici était de savoir si le fait d’occuper un emploi, suffit encore à protéger de la précarité financière voire même de la pauvreté. Quel est le revenu des travailleurs et comment se porte leur pouvoir d’achat ? Arrivent-ils à épargner ou simplement à boucler leurs fins de mois ? Si pas, alors quelles sont les difficultés auxquelles ils doivent faire face, que ce soit dans leur vie de tous les jours ou par rapport à l’avenir ?

Dans un premier temps, un peu plus de 3.000 travailleurs francophones ont été interrogés dans le cadre de cette enquête.
Dans un deuxième temps, ce sont plus de 800 travailleurs répondant à des critères spécifiques en termes de pouvoir d’achat, qui ont pu s’exprimer sur la façon dont ils vivaient, la perception qu’ils avaient de la société et des institutions, mais aussi plus simplement sur leur état de santé, physique et mentale.

Retrouvez l’intégralité de l’enquête ici

Pour Solidaris, organiser une société où tout le monde, travailleur ou pas, aurait accès aux besoins essentiels et pourrait au minimum se loger, se soigner, s’éduquer et accéder à des loisirs et activités culturelles de façon égale, est fondamental.


Services en lien

Retravailler, service d’insertion socioprofessionelle des FPS.

Retravailler, un cocktail de formations vitaminées ! Retravailler-Liège est un organisme d’insertion socio-professionnelle qui propose différentes formations et accompagne celles et ceux qui souhaitent (ré)intégrer le monde du travail, se réorienter ou donner du punch à leur carrière ! Retravailler-Liège propose aussi un service d’outplacement : Job Amplitude. En savoir plus


Les écoles de promotion sociale des FPS

Les écoles FPS c’est un Enseignement de Promotion sociale qui s’attache à défendre une pédagogie de la réussite en assurant un enseignement de qualité et un esprit convivial fait d’égalité, de solidarité, de respect. Les équipes pédagogiques et administratives ont la conviction que chacun a droit à l’éducation y compris dans sa vie d’adulte. Les projets d’insertion sociale, les liens avec de nombreux partenaires, le suivi individualisé, l’accueil, l’écoute font de nos écoles un lieu où chacun, chacune retrouvera la confiance nécessaire pour aborder une vie nouvelle. En savoir plus


Du temps pour nous

Plateforme de revendication pour la réduction collective du temps de travail

« Du Temps Pour Nous ! » est une plate-forme qui rassemble onze organisations progressistes de jeunes -dont notre asbl Latitude Jeunes- autour d’une revendication commune : la Réduction Collective du Temps de Travail sans perte de salaire et avec embauche compensatoire.

Cette mesure est déjà appliquée en France, où plus de 400 entreprises sont passées à la semaine de 4 jours, mais aussi en Suède, où les journées de 6 heures sont …expérimentées. L’objectif de la plate-forme est donc de (re)mettre cette idée en débat au sein de la société belge et d’inscrire cette revendication à l’agenda politique des partis progressistes.

Il s’agit de prendre le contre-pied des propositions du Ministre Peeters pour « moderniser » le droit du travail, via un allongement de la semaine de travail (jusqu’à 45 heures), une libéralisation des règles pour les heures supplémentaires et le travail du soir ou du week-end,… De facto, une flexibilisation sans limite qui rendra la vie des travailleurs impossible et qui aura un effet négatif sur la création d’emploi. Or, avec plus d’un jeune sur quatre au chômage en Wallonie, il est temps de changer de cap !

En refusant cette forme de travail que l’on voudrait leur imposer, les jeunes prennent en main leur avenir et proposent la Réduction Collective du Temps de Travail comme alternative. En créant cette plate-forme, ils entendent démontrer que partager mieux le temps de travail permet non seulement de créer des emplois, mais également de trouver un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle, de soulever la question de l’égalité Homme-Femme et de questionner l’impact écologique de notre mode de consommation et de production.

« Du Temps Pour Nous ! » c’est donc surtout l’envie de se rassembler pour proposer une alternative positive et ambitieuse. A travers son slogan « Travailler moins pour travailler tous et vivre mieux », la plate-forme entend impliquer le plus grand nombre pour que toutes et tous puissent comprendre et se saisir de la revendication. Si les citoyens ont besoin d’un projet de société, les jeunes ont besoin d’un avenir !

Organisations membres de Du Temps Pour Nous:

  • Acteurs des Temps Présents
  • Comac
  • CPCR
  • Ecolo J
  • Jeunes FGTB
  • JOC
  • Latitude Jeunes
  • MJS
  • EGA
  • Tout Autre Chose
  • Vega Mouvement

Retrouvez-les sur Facebook


Contact

FPS – Latitude Jeunes – ASPH – Espace Seniors
Les Associations de la Mutualité Solidaris
Rue Douffet, 36
4020 Liège
communicationassociations.liege@solidaris.be